GAR429

Président du PEN Club hongrois Budapest
Date: 12-04-1963
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (29-07-2017)
Folio number: 1

Copie
Répondre après consultation avec R. Goffin – Prière d’informer Gara. Amitiés de R

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre très aimable lettre du 9 courant, et je vous en remercie.

J’espère que vous êtes maintenant en bonne santé, après ce tenace hiver.

Je suis très heureux que le PEN hongrois ait répondu favorablement à notre invitation , et je note donc les noms des distingués confrères que nous aurons le plaisir d’accueillir à Bruxelles : Vous-même et Madame Sötér, Mr. György Ronay, Mr. Sandor Weöres et Madame Weöres, Mr. Miklos Szabolcsi.

Dans les grandes lignes, la rencontre se déroulera de la façon suivante :

Le vendredi 31 mai, à 18 h, réception d’accueil au Martini Club, Centre International Rogier, 28è étage, place Rogier. Soirée libre.

Le samedi 1er juin, de 9h30 à 12h, et de 15h à 18h, séances de travail, à l’Hôtel COSMOPOLITE, place Rogier. à 12h30, déjeuner au Cosmopolite. Soirée libre.

Le dimanche, de 10h à 12h, dernière séance de travail. L’après-midi, excursion à Louvain.

Au retour, vers 18h, nous espérons que l’Ambassade de Hongrie à Bruxelles voudra bien organiser une petite réception pour les délégués et le Comité belge. Soirée libre.

Le mardi 4 juin, vers 20h30, gala poétique hongrois dans une salle à déterminer ultérieurement.

La journée du 3 juin a été laissée libre pour permettre aux personnes qui s’absenteront pendant le week-end de Pentecôte de pouvoir assister au gala, et pour donner l’occasion aux délégués hongrois de visiter Bruxelles à leur gré.

Les modifications éventuelles et détails complémentaires vous seront communiqués en temps utile.

Si vous le désirez, je pourrais réserver des chambres pour les délégués hongrois, à l’Hôtel Cosmopolite même, hôtel de bon confort, du 31 mai au 4 juin inclus. Sauf avis contraire de votre part, je réserverais : deux cha,bres pour deux personnes et deux chambres pour une personne.

Je vous saurais gré de bien vouloir me fixer par retour à ce sujet.

Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments confraternellement dévoués.

Le Secrétaire Général,

Bn de Radzitzky