GAR098

Stockholm
Date: 31 August [?]
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (01-06-2017)
Folio number: 1

Mon cher Laci

Ta lettre adorable et la promesse du ciel m’ont sans doute infusé la force nécessaire pour sortir vainqueur (ou presque) de Baroti Szabo et de Zrínyi. J’ai un peu arrangé celui-ci qui en français strictement traduit faisait un peu plat, un peu simplet.

Veux-tu je te prie regarder la dernière strophe hongroise de Baroti Szabo. Nous ne sommes pas tout à fait d’accord mon amie Margit Hamos et moi sur le sens des 2 vers

Ah szerencsétlen fa! - Hazánk! szelíd ég!
Szűz virágjában tehetős karoddal
Tartsd meg örökké!

Pour moi du moment que l’arbre est déjà déraciné l’allégorie ne peut être autre que le ciel protège la patrie et ne lui réserve pas le sort de l’arbre. Dans le cas où c’est la patrie qui protège de ses bras puissants... prends la version au crayon. Sinon supprime la et prends celle qui est écrite à l’encre.

J’ai terminé les Danaïdes de Babits et les Danaidak Karinthiennes. Je crois que ça va et que c’est assez amusant. Mais comme le Babits est très long je les taperai à la machine à Karlsuhe une fois rentré et te les enverrai de là bas.

Entendu pour Kaffka.

Je vais commencer à m’occuper d’Ignotus et de Kosztolanyi.

Naturellement nous nous souveons très bien de Jancsi Szavai. Est-il déjà arrivé. Embrasse-le pour nous. Quand vient Berci ?

Oui c’est dommage que je ne puisse être près de toi pour que nous voyons ensemble les textes mais ton choix me paraît sûr et je ne serais au fond que la 5e roue de la charrette. Nous partons le 2 au soir pour Copenhague et retour le 8 à Karlsruhe.

Je t’embrasse mon petit Laci

FGachot