BLE PC 289

Le Président du Pen Club Francais, Paris
Date: 25-04-1965
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (23-12-2017)
Folio number:

Cher ami,

Je vous remercie de votre lettre et je vous prie de transmettre tous mes compliments à votre femme pour sa traduction du Train d’Hiroshima. Je ne suis évidemment pas en mesure d’en apprécier la qualité moi – même, et je le regrette, mais avec un connaisseur de la langue française aussi averti que vous à ses côtés, je suis sûr qu’elle est excellente. J’ai bien reçu les exemplaires justificatifs de la traduction hongroise d’A la recherche de l’Eden, et j’en ai remercié M. Havas en le félicitant pour sa présentation. Au cas où ma lettre se serait égarée, voulez-vous avoir l’obligeance de lui renouveler mes remerciments? Je lui ai d’ailleurs adressé, il y a environ trois semaines, un nouveau livre sur les Voyages, qui reçoit ici le meilleur accueil. Je crois vous l’avoir adressé aussi. Au cas où vous ne l’auriez pas reçu, prévenez moi. Je suis en tout cas, certain de vous avoir envoyé mon roman, Cordélia de l’Évangile, qui se déroule à l’époque des guerres de religion. M. Szabolcsi m’a écrit au sujet de ce livre une lettre enthousiaste, et je lui ai suggéré de se mettre en rapport avec vous pour une traduction éventuelle. Il m’aurait été bien agréable de me rendre en Hongrie au moment des vacances. Malheureusement, je suis obligé de remettre ce projet. D’autres part, je compte me rendre à Cuba l’hiver prochain, en sorte que je ne puis guère envisager un nouveau séjour en Hongrie, avant Pâques 1966. Cela me rend mélancolique, car j’aime votre pays et ceux qui l’habitent. Présentez, je vous prie, mes respectueux hommage à votre femme et croyez-moi toujours très amicalement vôtre

Yves Gandon