BLE PC 252

Rue Robert Finet Fontaine (Isière)
Date: 23-02-1959
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (18-12-2017)
Folio number:

Cher camarade et Ami [?]

J’ai bien reçu votre lettre du 9 Février. Quelle joie pour moi. Cela fait un curieux effet de voir un poeme pour la lere dans une langue étrangère. Ainsi ce sera

la notre. Merci.

Si le Fukuryu-Maru est monté par le Théâtre de l’Armée Populaire, ce serait merveilleux.

Attendons avec confiance

Au sujet du Fukuryu-Maru a Berlin et Tunis, je n’ai pas d’autres nouvelles. Par contre au sujet de „L’ordinaire amour” j’ai d’excellentes nouvellles de Berlin. Des poèmes ont été traduit et vont paraître dans des journaux et revues. La radio va leur consacrer plusieurs émissions dont la premiere aura lieu le lermars. Enfin la traduction et l’édition Complete de l’Ordinaire amour ont été retenues pour le prochain place de publications

Sur le plan Français je vous signale aussi que le „Fukuryu Maru”

et „ L’aboyeuse et l’automate” viennent de recevoir un avis très favorable de Monsieur Marcel Arland qui est un des3 lecteurs de Monsieur Gallimard et du comité de rédaction de la N N R F. leur édition est envisagée. Mais ici chez nous la partie commerciale prime tout. Il faut donc attendre.

Mais j’ai les plus grands espoirs. Vous pourrez le signaler au Dr du Theatre de l’Armée Populaire . Peut-être comme pour la traduction serez vous les premiers. Avez-vous parlé a J. Kosma pour la musique?

Je me permets de vous joindre 3 poèmes sur l’Algérie, dont2 sur les tortures. S’ils vous plaisent utilisez les. Le travail poetique doit servir au combat.

Je vous joints aussi uner revueAction poetique. Elle est animée par une équipe de Jeunes – orientée a gauche sans sectarisme elle est largement ouverte a tous.

Dans la mesure ou les problèmes financiers ne nous étoufferons pas (je suis au comité de rédaction) elle s’amebarera dans la présentation Pour son contenu au fur et mesure

ou elle sera mieux connue nous recevrons de meilleurs textes.

Si vous pouviez nous faire faire quelques abonnements a Budapest cela nous aiderait beaucoup

En effet nous avons décidé de vivre en dehors  de toute compromission capitaliste

Je vous souhaite réussite dans votre travail et vous assure de mes sentiments bienfraternels

G. Cousin

Note au dos Votre lettre avec ses bonnes nouvelles m’a d’autant plus fait plaisir que je traverse une tres mauvaise passe en ce moment Ma compagne fait une grave dépression nerveuse elle est partie en maison de repos pour 3 mois et ce mon coté début janvier j’ai fait une péritonite qui a faillit mal tourner. Je l’ai échappé de justesse. Je suis en convalescence et les enfants sont repartis chez des amis