BLE PC 235

Date: 10-08-1974
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (23-10-2017)
Folio number: 1

Chère vieille vipère réactionnaire et lubrique,

J’ai consenti à lire ta lettre jusqu’au bout. Comment que je suis quand même... A part son caractère délirant, elle m’a beaucoup touché. Elle m’a montré (s’il en était besoin) la confiance que tu avais dans notre amitié. Je n’ai rien à redire à tes critiques de l’AFFRONT POPULAIRE. Je comprends très bien ton point de vue... mais, camarade, sortons un peu des shémas tradionnels!

D’accord, la lièce est ce qu’elle est, un pamphlet si tu veux. Elle est, en fait, une proposition de spectacle faite à un metteur en scène. Le spectacle lui donnera son sens, les personnages seront ce qu’en feront les comédiens. Elle sera, oui, un SPECTACLE, coloré, brillant! Mais je comprends... tu n’es pas le seul à me dire ce que tu m’as dit. On en a fait des lectures (avec des copains comédiens), elle intéresse fort LE THEATRE DE LA COMMUNE d’Aubervilliers (directeur Gabriel Garran). Malheureusement, le théâtre (lieu) est fermé pour travaux. La pièce est trop importante pour un spectacle de tréteaux, donc on reporte ça, en principe, à l’année prochaine. Mais... suite à cette lecture, Garran va me commander un spectacle de tréteaux, demandé par la Municipalité (démocratique) sur la spéculation foncière à Aubervilliers... D’autre part, je dois en parler ce mois-ci, le directeur du nouveau théâtre ESSAION (un chouette théâtre aux Halles, qui a démarré, avec succès, par une pièce de l’ami Victor HAIM) s’y intéresse (ce côté spectacle le touche) et on pourrait l’envisager dans son théâtre...

Une précision! les chansons sont à-peine des démarquages de "tubes" qui dégoulinent de nos étranges lucarnes.

Au fait, on a fait aussi une lecture publique avec les comédiens du CENTRE THEATRAL DE FRANCHE-COMTE à Besançon. Ca marche...

Pour la pièce télé... je ne sais pas... pas encore de réaction. Je l’ai envoyée en Belgique, en Suède, en Allemagne (pas en France... à quoi ça sert?)

J’attends maintenant tes réactions à ma Dactylo et à la fanfare... (le titre exact est L’HISTOIRE DE LA DACTYLO ET DU CADRE MOYEN BLOQUES DANS UN EMBOUTEILLAGE DE LA CIRCULATION. C’est un théâtre plus traditionnel... Je navigue entre ses contradictions que sont pour moila Fête ou l’Affront, et la Dactylo par exemple. La pièce télé c’est un peu à part... un essai.

A part ça, ça va bien merci. La vie devient dingue, inflation, tout devient incroyablement cher! Où va-t-on?

Voilà donc: premier projet: la pièce (spectacle) pour Aubervilliers. Dans le style de 1’Affront sans doute, avec des chansons (au fait j’ai fait deo tas de chansons, ça commence un peu à se chanter...). Ensuite, le Sénégal, après soit un autre travail en commun avec Aubervilliers, soit une commande par mon Chatillon (sur l’histoire de la ville), soit une pièce pour enfants soit rien du dout!

Pauvre Baba à nouveau victime de tax cruauté, de ton sadisme magyar, (comment dit-on Landru en hongrois? Ne serait-ce Pas Bajomi? Hein? Allons allons...) En tout cas embrasse là avant apant de la tuer. Lina se joint à moi.A bientôt en novembre, vieux déchet affairiste de la bourgeoisie corrompue

Your Zorro!