BLE PC 234

Date: [1974]
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (23-10-2017)
Folio number: 1

J’ai l’impression dêtre fautif à ton égard... Pourquoi? Pourtant j’ai écrit, j’ai tout dit. Ah si... peut-être parceque je n’ai pas encore envoyé les Charlie-Hebdo. Ca vient, j’vas faire un ben grrrrros paquet et pfoufff.

Quoi d’autre? Ah si: est ce que oui ou non je t’ai envoyé l’AFFRONT POPULAIRE? Je ne sais plus ce que je fais! (cause à mon fondement mon intellect est malade comme on dit dans le populaire). Si non, alors pardon, et je te le’envoie. Bon.

Quelles nouvelles? En ce moment se joue MONSIEUR GNAKA à Paris. Bonne critique dans l’UNITE (le journal du PS dè Mitterand) "cune pièce à voir, à revoir, à méditer". Ils sont gentils ces soclalistes! La pièce a été jouée le week-end dernier à la Fête du PSU. D’autre part on joue aussi à Paris: LES AVENTURES D’AUBERGINE de moi. C’est quoi ça? C’est pas une pièce, c’est une suite de monologues que j’ai écrits pour comédienne. C’est la divine Evelyne DRESS qui les dit. Quoi encore? Boff tellement de choses mon cher. Si, l’EPOUVANTAIL en province. Une annecdote très piquante à propos de l’Epouvantail et que je te raconterai une autre fois (aujourd’hui j’ài la flemme).

Je tape ma pièce de télévision (pour le moment ça s‘appelle ELLE-BLONDE,

ELLE-BRUNE...) Je la destine à la télé belge (car en France... enfin passons...) Je te l’enverrai. A ce propos je ne demande pas mieux d’envoyer une carte de vacances à Erika à la télévision... mais c’est quoi l’adresse de la télé à Budapest? Ce que tu es cachotier mon grand fou!

Je suis à la campagne. En Beauce. Mare de Paris. Je vais écrire une pièce ici cet été. Foin des voyages! J’ai envie de fire une pièce très bourgeoise avec plein de rage dynamiteuse!

La semaine prochaine: le conservatoire. Ma dernière annee de juré. Ras l’bol! Je t’enverrai un article explosif que j’ai écrit çur cette honorable et inutile institution!

A part ça l’avenir s’annonce bien morne, et inquiétant. Que faire? Comment vivre? Gagner sa vie? La question n’a jamais été aussi angoissante... Pauvre France... mais je tiens fort l’espoir au coeur... On est nombreux. Giscard ça ne durera pas. Ca va péter; Dieu soit loué! En ce moment ça transacte ferme à gauche pour de grandes assises du socialisme, pour créer un grand parti socialiste  (ah! J’en serai!) réunissant le PS de Mitterand, le PSU de Rocard, la CFDT de Maire, et des mouvement du C.L.A.S(Comité de liaison pour l’autogestion socialiste dont fait partie mon petit Objectif socialiste) et qui serait pour un socialisme autogestionnaire.

J’ai écrit pour Coeur à Deux en Hongrie que je voulais être payé. On verra bien. A part ça... Boff...

Et toi comment vas tu fier magyar? Ah je te vois encore danser la czardas au son des violons tziganes! Tu étais magnifique dans ton costume rouge! Et Baba? La chère Baba? La tortures tu toujours autant? Dis lui qu’on l’embrasse bien fort Lina et moi. (Lina me dit qu’elle t’embrasse... quelle idee?...) Salut et fraternité socialiste autogestionnaire!

Ta Guiguite.