BLE PC 184

5 rue Galléan 06000 NICE
Date: 06-06-1984
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (20-10-2017)
Folio number: 1

Cher Monsieur,

J'ai été heureux de recevoir votre petit mot: il m'a rappelé de très bons souvenirs déjà lointains.

J'espère que vous aussi vous gardez un souvenir agréable de l'époque où vous avez été accueilli très chaleureusemen je crois, par M. BOUNIN. Il aura été un adjoint à la culture à l'esprit très ouvert et sa forte personnalité lui permettait de prendre des initiatives hardies. Il m'avait choisi pour être son conseiller et collaborateur bénévole et je crois pouvoir dire sans vanité que nous avons fait du bon travail.

Ses successeurs ont été des gens très estimables et l'actuel adjoint à la culture, M. André BARTHE est un homme jeune, actif, dévoué et il est pour le Maire un collaborateur précieux. Si vous aviez à prendre contact avec quelqu'un à Nice c'est à lui qu'il faudrait vous adresser.

Mais ses méthodes de travail ne sont pas celles de M. BOUNIN; c'est ainsi que bien que je sois en bonnes relations de sympathie avec lui, je ne participe en rien à l'action culturelle

Je vous l'ai dit déjà d'ailleurs quand vous m'avez confié votre déception de n'avoir pas trouvé auprès de NICE HISTORIQUE l'accueil que vous espériez, je vous ai répondu que malheureusement je n'avais pas qualité d'intervenir comme en d'autres temps.

Je comprends que vous ayes été déçu Il est certain qu'une étude sur le Général TURR aurait mérité d'être présenté aux lecteurs niçois.

Moi aussi , vous savez, j'ai eu des déception Mon cher ami KOVACS et M. PATKO qui était venu à Nice pour l'inauguration de la plaque commémorative JOKAI m'ont promis que je serais invité à BUDPEST avec ma femme. Bien entendu rien n’est venu, Pourtant j'aurais aimé non sulement faire ce voyage (je ne connais pas la Hongrie) mais examiner la possibilité de faire quelque chose sur le plan culturel entre Nice de la Hongrie

Il existe un group FRANCE HONGRIE qui n’organise aucune manifestation; je ne vois jamais son nom dans les jour-aux et un "jumelage javec SZEGED qui n’existe que sur le papier et j'étais persuadé qu'avec KOVACS et vous on aurait pu faire quelque chose d'intéressant - et avec BOUNIN s’il avait été là.

Mais que voulez vous! KOVACS ne m’en a plus parlé j'ai écrit à M. PATKO qui n'a pas daigné me répondre.

Vous voyez que mes déonvenues valent les vôtre!

Je suis d'autant plus heureux de garder le contat avec vous. Je fais des voeux pour le succès de votre livre "le PAYS DE L AZUR" et je souhaite qu'il soit traduit en français

Je vous prie de croire cher Monsieur, à mes bien sympathiques sentiments

 

Robert SABATIE