Lipták Gábor

Jean Rousselot probably met the writer and historian of culture Gábor Lipták and his wife Pulcsi (Piroska), through Gyula Illyés. The Lipták House in Balatonfüred, near Tihany, was a favorite meeting place for poets and artists as early as the 1950s. Their guests included the painter Aurél Bernáth, poets Lőrinc Szabó, Gyula Illyés, József Berda, Salvatore Quasimodo and Dezső Keresztury, the writers László Németh, László Passuth, Tibor Déry, Áron Tamási and the sculptor Miklós Borsos.
Gábor Lipták was born in Budapest in 1912. He pursued brilliant studies in economics, before working in the administrative, trade and agricultural fields. From the 1950s, he regularly published in the newspapers Pesti Napló, Magyar Nemzet and Népszava. He became publisher of Veszprémi Szemle in 1957. He specializes in the literary and cultural traditions of the Lake Balaton region. In his memoir book Nyitott kapu (Open Door), Budapest, Magvető, 1982, Lipták evokes Gyula Illyés and his French friends: the Rousselot, the Charaire, and Guillevic. The four postcards that Jean Rousselot wrote to Gábor Lipták testify to their friendship.

Rousselot a fait la connaissance de l’écrivain et l’historien de la culture, Gábor Lipták et de sa femme Pulcsi (Piroska) surement par l’intermédiaire de Illyés. La maison des Lipták à Balatonfüred, tout près de Tihany, était un lieu de rencontre aimé des poètes et des artistes à partir des années 1950. Leurs invités étaient entre autres le peintre Aurél Bernáth, les poètes Lőrinc Szabó, Gyula Illyés, József Berda, Salvatore Quasimodo et Dezső Keresztury, les écrivains László Németh, László Passuth, Tibor Déry, Áron Tamási, le sculpteur Miklós Borsos.
Lipták est né à Budapest en 1912. Il a pris ses grades universitaires en sciences économiques et au début il a travaillé dans le camp administratif en en commerce et en agriculture. A partir des années 1950 il a publié régulièrement dans Pesti Napló, Magyar Nemzet et Népszava, il est devenu éditeur de Veszprémi Szemle en 1957. Il s’est occupé de traiter les traditions littéraires et culturelles de la région du lac Balaton. Ses oeuvres majeurs des mises en forme littéraire des histoire et des légendes par rapport à l’histoire et la littérature hongroises. Dans son livre de mémoires intitulé Nyitott kapu (Porte ouverte, Budapest, Magvető, 1982, p. 257) Lipták évoque également Illyés parmi ses amis français, par exemple les Rousselot, les Charaire, Guillevic chez eux sur la véranda. Les quattre cartes postales de Jean Rousselot écrites à Gábor Lipták témoigent leur amitié.

VIAF ID: 13302928