RJ_IGY060

Tihany Hongrie
Date: 26-05-1964
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (30-04-2017)
Folio number:

Cher Jules

Je veux t’écrire... et les jours passent ! Pardonne-moi.

Où en sommes-nous ? Tu sais que le Favori est accepté par Gallimard dans la forme définitive que je lui ai donnée sur la traduction de notre ami Ladislas. Mais combien de temps le bureau hongrois du droit d’auteur va-t-il mettre à donner son accord ?

Le même Favori est à la télévision française. La réponse n’est pas encore donnée, mais je sais que les lecteurs du Comité ont été très favorables. Si la pièce est acceptée, il faudra l’adapter au « petit écran ». C’est facile, et sans rien changer au texte. Mais, la encore, il faudra une autorisation du bureau du droit d’auteur. En attendant, tu pourrais me faire parvenir une lettre où tu me donnerais ton autorisation personnelle. Je précise que la traduction est de Ladislas et d’Anne Marie de Backer, et la mise au point, ou si tu préfères, l’adaptation stylistique, de ton serviteur. Et que je ferais l’adaptation à la télévision (mise en scène, gros plans, etc...)

Là-dessus, sache que notre ami est assez mal en point. Une dépression nerveuse, des troubles du cœur. Le médecin lui interdit tout travail pendant une quinzaine, lui défend de fumer, lui recommande le grand air, etc... L’énorme travail qu’il a fait, notamment pour T. Déry, est la cause de tout cela. Une lettre aimable de Déry, pas trop tardive, l’en paie insuffisamment. Il a déjà écrit une partie du livre sur toi. Il s’y remettre des qu’il ira mieux. Je travaillerai avec lui pour la mise au point. Sois tranquille, tout ira bien.

Ah, j’oubliais : Le Favori est à lecture au T.N.P. et également au T.E.P. (Théâtre de l’Est parisien). Nous attendons des nouvelles.

Excuse cette lettre rapide... Mardi, je suis allé faire une conférence sur la littérature et la poésie hongroises à Chateaudur [?]. J’ai lu du Illyés, naturellement...

J’ai terminé enfin mon roman. Il est tapé. Je le relis maintenant, lentement. Et j’ai un gros poids de moins sur le cœur et le cerveau. Trois ans de travail ! Et depuis 3 ans, j’ai négligé tant de choses pour cela ! Je recommence tout juste à comprendre qu’on ne peut vivre dans ces vapeurs de la mémoire sans s’y évaporer. La vie est là. Et il y faut faire face. Si ce livre parait, tu auras la surprise d’y trouver des figures que tu connais.

Yvonne rentre aujourd’hui d’Angleterre. Nous passerons le mois de juillet sur la Côte d’Azur avec la famille anglaise. Anne-Marie espère toujours être parmi vous en août. Pour moi, des voyages s’annoncent ; l’Italie en juin, le Portugal en octobre, le Maroc en janvier, tout le mois. Conteiences [?]...

On s’embrasse !

Jean


Publications

Tüskés Anna : Jean Rousselot levelei Illyés Gyulához. Válogatás = Lymbus 2009. pp. 365-409.

Tüskés Anna : Jean Rousselot et Gyula Illyés au miroir de leur correspondance (1956─1983) = Revue d'Études Françaises 18 :(hors série) 2013.

Christophe Dauphin–Anna Tüskés : Les Orphées du Danube: Jean Rousselot, Gyula Illyés et Ladislas Gara. Suivi de Lettres à Gyula Illyés, par Jean Rousselot. Soisy-sur-Seine, Éditions Éditinter, 2015, 339.