RJ_IGY022

90 R. de St Nom L’Etang la ville S. O.
Tihany Hongrie
Date: 22-07-1960
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (29-04-2017)
Folio number:

Mon cher ami,

Vous trouverez ci joint quelques pages qui peuvent vous intéresser sur Montségur. Il y a eu maints et maints livres sur ce sujet. Et non seulement sur Montségur, mais sur d’autres lieux ou les Cathares furent vaincus, brûlés, etc... Je pense notamment au Bûcher, de Georges Bordonove, qui est un roman et dont l’auteur veut tirer une pièce. Ce livre a paru chez Juillard. Si vous ne pouvez vous le procurer, dites-le moi et je vous le ferai envoyer. J’ai visité, l’an dernier, les lieux ou se situe l’action. Il s’agit de Minerve, dans l’aude, près de Narbonne. Un désert rocheux, avec d’immenses grottes souterraines envahies, l’hiver, par un torrent. Près des voûtes, on peut suivre encore les corniches, bordées de murets, qui servaient aux Cathares de passage secret. A l’air libre, ne subsiste de Minerve qu’une tour démantelée. Le village, autour, est clos, ridé. Sec et noueux ; cela sent la mort, le refus, l’absence. Le ciel, au dessus, est comme une plaque de zinc.

Nous rentrons de deux courts voyages. L’un en Normandie ; l’autre en Poitou. Nous sommes « en famille », ma fille aînée et son mari étant venus se joindre à nous ; Anne-Marie part dans quelques jours pour Copenhague ; elle ne rentrera que début septembre, pour retourner au lycée, et il n’y a donc pas moyen, cette année, de reprendre le cher projet que nous avions fait les uns et les autres.

Je vais voir notre ami Surcouf dans quelques jours je pense. Je saurai par lui où nous en sommes avec Gallimard. Et nous nous remettrons probablement à la Tragédie de l’homme. C’est évidemment un long travail – et combien passionnant ! Impossible de préjuger de l’opinion de vilar. Je ne prendrai contact avec lui que lorsque toute la pièce sera en état. Je vais essayer, pendant quelques semaines, de me consacrer à mes poèmes, à un livre en prose que je voudrais au moins ébauchez. Ni roman, ni essai, ni autobiographie ; mais tout cela ensemble ; cela me blanchira à mes propres yeux, car j’en ai assez d’exécuter des commandes. (Wagner sort ces jours-ci ; c’est du « pot-boiler », et je n’en parle que pour mémoire...) Je veux faire quelque chose de gratuit...

A vous, affectueusement, de tout cœur

Jean Rousselot


Publications

Tüskés Anna : Jean Rousselot levelei Illyés Gyulához. Válogatás = Lymbus 2009. pp. 365-409.

Tüskés Anna : Jean Rousselot et Gyula Illyés au miroir de leur correspondance (1956─1983) = Revue d'Études Françaises 18 :(hors série) 2013.

Christophe Dauphin–Anna Tüskés : Les Orphées du Danube: Jean Rousselot, Gyula Illyés et Ladislas Gara. Suivi de Lettres à Gyula Illyés, par Jean Rousselot. Soisy-sur-Seine, Éditions Éditinter, 2015, 293-294.