RJ_IGY001

St-Germain-en-Laye
II Jozsefhegyi u. 9 Budapest Hongrie
Date: 01-03-1956
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (19-04-2017)
Folio number:

Cher Gyula Illyés

Pardonnez-moi de ne pas vous avoir écrit plus tôt. Votre lettre m’avait profondément touché. Je voulais y répondre, mais les jours ont passé, rongés inexorablement par les besognes plus ou moins serviles qu’un écrivain français doit faire pour nourrir les siens… Depuis, EUROPE a publié quelques traductions de vos poèmes et ceux d’Attila Jozsef, adaptées par Guillevic et par moi. J’en ai été infiniment heureux. Et ces jours-ci m’arrivent vos Poèmes de chez Seghers, qui me permettent de faire plus amplement connaissance avec votre personnalité et avec votre poésie. Vous êtes un homme et un grand poète!

Vous ne remerciez jamais trop Ladislas Gara Cet homme modeste, exquis, brûlant d’amour pour la poésie, est en train de faire découvrir la Hongrie poétique – et de la faire aimer! A des masses de gens qui n’en avait pas la moindre idée. En ce qui me concerne, j’en étais à Ady assez difficile à pénétrer pour des Français, tant son langage est particulier. Un ami hongrois, en 45, revenant d’un camp de concentration, m’en avait traduit, à livre ouvert, de nombreux fragments et j’avais été emballé. Plus tard, les traductions de Robin par contre, m’avaient déçu. Je m’aperçois aujourd’hui, grâce à Gara que le pathos qui me gênait, c’était Robin qui en était responsable. J’ai adapté une dizaine de pièces. Et, dans l’intervalle, je traduisais des sonnets de Shakespeare. Et depuis lors, je me mets dans la peau – ou j’essaie! – d’Henrich Heine. C’est Gara qui a tout déclenché…

Je voudrais travailler maintenant de plus près et plus amplement votre œuvre. Gara y pourvoiera, j’en suis sur. Ah, le bourreau!

Aujourd’hui, je mets à la porte pour vous, mon dernier livre. Un récit autobiographique: Le luxe des pauvres.

Encore mille pensées d’admiration, de respect et d’amitié.

Jean Rousselot


Publications

Tüskés Anna : Jean Rousselot levelei Illyés Gyulához. Válogatás = Lymbus 2009. pp. 365-409.

Tüskés Anna : Jean Rousselot et Gyula Illyés au miroir de leur correspondance (1956─1983) = Revue d'Études Françaises 18 :(hors série) 2013.

Christophe Dauphin–Anna Tüskés : Les Orphées du Danube: Jean Rousselot, Gyula Illyés et Ladislas Gara. Suivi de Lettres à Gyula Illyés, par Jean Rousselot. Soisy-sur-Seine, Éditions Éditinter, 2015, 265-266.