RJ_IGY012

Villa Rose Marie ERQUY C. du N. France
Tihany Hongrie
Date: 14-07-1959
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (19-04-2017)
Folio number:

Mon cher ami

Il y a longtemps que je veux vous écrire, mais les derniers mois ont été terriblement laborieux et encombrés pour moi. Je ne sais pas comment les choses se passent pour les écrivains, autrefois. Je sais qu’aujourd’hui, en jours pour gagner le salaire d’un ouvrier qualifié. Il est vrai que l’écrivain est un ouvrier sans qualification bien précise…

Ika a du vous donner de nos nouvelles. Nous sommes bien heureux de l’avoir eue chez nous de temps en temps. Notre seul regret, c’est de ne l’avoir pas eue plus souvent. Peut-être aussi de ne pas la sentir plus libre, plus ouverte à la vie et à la joie.

Je vous renouvelle la proposition que je lui ai faite directement : de nous occuper d’elle, de la loger, etc... si elle revient ici pour faire ses études en Sorbonne ou ailleurs.

Ika a du par ailleurs vous mettre au courant, si vous ne l’étiez déjà, de l’action menée ici en faveur de certain de nos confrères. Tout cela ne va pas sans heurts, sans exploitations plus ou moins loyales. Mais certains espoirs semblent aujourd’hui permis.

Nous passons quelques jours en Bretagne où il fait beau, et beaucoup moins chaud qu’à Paris. Ma fille aînée et son mari sont venus nous rejoindre de Londres. Joie d’être de nouveau réunis !

Je ne peux vous donner encore des nouvelles décisives au sujet de votre Petőfi. Le travail de mise au point a été très long, car nous avions malheureusement beaucoup de choses à faire par ailleurs et il s’est posé des questions matérielles qui ne pouvaient être résolues que lentement. Finalement, deux exemplaires du manuscrit définitif ont commencé de courir leur chance. L’un chez Seghers, l’autre chez Gallimard. Nous attendons des réponses qui ne sauraient maintenant tarder. Les choses sont toujours longues, en matière d’édition, en France ; je ne vous apprends rien à ce sujet.

Tous nos remerciement pour le magnifique tissu ! Et encore mille amitiés pour vous deux, pour vous trois puisque vous êtes maintenant réunis.

Jean Rousselot


Publications

Tüskés Anna : Jean Rousselot levelei Illyés Gyulához. Válogatás = Lymbus 2009. pp. 365-409.

Tüskés Anna : Jean Rousselot et Gyula Illyés au miroir de leur correspondance (1956─1983) = Revue d'Études Françaises 18 :(hors série) 2013.

Christophe Dauphin–Anna Tüskés : Les Orphées du Danube: Jean Rousselot, Gyula Illyés et Ladislas Gara. Suivi de Lettres à Gyula Illyés, par Jean Rousselot. Soisy-sur-Seine, Éditions Éditinter, 2015, 281-282.