FG_TI42

Centre d’Etudes Françaises, Karlsruhe
[Paris]
Date: le 3 juin [1961 ?]
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (26-07-2017)
Folio number: 1

IliIli chérie

Tout est encore très plein de ta présence et c’est un étrange sentiment après une si longue séparation d’avoir retrouvé la couleur de tes yeux, ta voix, la chaleur de ton être. Ces deux jours ont été vraiment merveilleux ma petite Ili et Karlsruhe en reçoit une nouvelle odeur, un nouveau ton, une nouvelle âme. J’ai mal pu te dire au revoir du fait de la présence de mon étudiant et de son amie mais au moins je savais qu’il y avait dans le train quelqu’un que tu connaissais. J’espère que tu as pu un peu dormir ou du moins te reposer étendue jusqu’à l’arrivée à Paris. As-tu reconnu ta tante ? Sans doute, après le jour de repos d’hier, as-tu commencé à découvrir Paris. Le Louvre ? Dis moi quand tu m’écriras ce que tu as vu et aimé. N’oublie pas quand tu auras par toi-même contenté tes premières curiosités, si le hasard ne t’a pas déjà conduit dans la petite salle un peu à l’écart de demander au gardien où se trouve la collection Bistégui le merveilleux portrait par Goya de la Marquise de Montana (je crois). Tout à côté il y a du reste les très beau portrait d’Ingres. Comme je voudrais être avec toi partout mais malgré la distance, tu sais que je te suivrai partout par la pensée.

Je t’embrasse ma petite Ili comme autrefois et comme avant hier au Stadtgarten.

Je François