FG_BLE10

Nice
Budapest
Date: 03-01-1976
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (02-08-2017)
Folio number: 1

Mon cher Endre,

Au moment où je t’écrivais en t’envoyant l’entrefilet paru dans Nice Matin, je ne savais pas que dans le numéro d’aujourd’hui allait paraître un article consacré à Csontvary par un journaliste Charles Jourdanet, critique d’art, qui assistait à ma conférence.

Par ailleurs je viens de recevoir ce matin une lettre de Artisjus m’annonçant que Europa compte publier mon roman en 1977 et me demandant si j’étais d’accord avec les conditions offertes. Je réponds affirmativement mais indique que je désire, espérant pouvoir venir à Bpest au moment de la parution, que les droits ne me soient pas transmis en France mais demeurent à moi des p[ ?] en florins en Hongrie. Je suppose qu’on n’y verra pas d’objection puisque cela empêche une sortie de devises.

Bien sûr je n’ai fait aucune allusion au fait que tu m’avais tout de suite écrit à titre officieux à ce sujet. Et je demande même comme si je ne savais rien qu’on m’indique qui sera le traducteur.

A toi de tout coeur, mon cher André

FGachot

P.S. Dans le no 12 1975 de la Revue Hongroise (habituellement bien faite) que j’ai reçu aujourd’hui je lis sous la plume de Barna Marthy un article sur Szentendre qui parle bien de Czóbel avec photo de l’intérieur de son musée et de Kovács Margit avec photo de son musée mais où est passé sous silence complet le nom des Ferenczy qui, si je ne me trompe, ont aussi là un musée, du moins devaient l’avoir, selon ce que Ferenczy Erzsi nous avait dit en mai 72, lors que nous étions chez elle et qu’elle nous montrait les statues et les aquarelles de Béni postérieur à 49 que je ne pouvais pas connaître. C’est à mon avis un oubli regrettable et si déjà on cite Kovács Margit pourquoi les ignorer eux, alors que sur le plan de l’art... J’aime mieux ne pas poursuivre. Du point de vue historique l’article est irréprochable. Mais puisqu’il est question de la colonie d’artistes, on aurait pu citer Kmetty, Diener-Dénes, Barcsai, Korniss Dezső etc.