FG_TI35

Nice
Date: 14-11-1948
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (26-07-2017)
Folio number: 1

Ma petite Ili

J’ai l’impression que tout cela n’est pas vrai. Il fait ici depuis notre arrivée un temps merveilleux. Nous nous sommes baignés tous les jours et de 11 heures à 5 heures c’est maintenant l’été. Je suis au soleil deshabillé et je brunis. Dommages que tu ne voies pas ça. Je travaille un peu, je suis assez tranquille pour écrire. Mais je déchire beaucoup, refais et cela ne vas pas très vite. Tu connais cela, toi aussi avec la peinture. Je suis curieux de ce que tu avais fait quand je rentrerai à Budapest. J’espère que tu auras beaucoup de choses à me montrer. Je me demande si le portrait de Martha est fini. As tu été à Nograd Verőce, faisait-il assez beaucoup y peindre. Rien à voir ici du point de vue peinture. Mais la mer, le ciel, les montagnes et les palmiers. Et tout le décor très Matisse. Dans 8 jours nous serons à Londres et dans 15 jours à Paris. Je n’oublie pas tes couleurs. Je t’écrirai en te fixant la date du retour. A Paris aussi je verrai ce qu’on peut faire pour votre coq. Ici je ne vous [ ?] je profite du beau temps car j’imagine d’après les nouvelles qu’à Londres et Paris je baignerai dans le brouillard. Dis mille tendresse à anyuka et à Gyuszi sans oublier le petit Gyurko.

Je t’embrasse ma petite Ili

je François