FG_BLE07

Nice
Budapest
Date: 09-12-1975
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (02-08-2017)
Folio number: 1

Mon cher Endre,

Ta carte du 28 novembre vient de m’atteindre au courier de 5 heures. Je suis vraiment touché de ta gentillesse et de la peine que tu t’es donnée de me prévenir tout de suite de l’acceptation de mon roman. Merci de tout coeur.

Guy Rohou à qui j’avais passé ta belle étude sur Ady et ses lettres de Journaliste sur les sujets français en a été, comme moi, non seulement très intéressé, mais plein d’admirations pour la façon dont tu as écrit et rendu extrèmement vivant le texte que tu consacrais à ce sujet. Nous nous sommes demandés ensemble où il pourrait paraître en France. Il estime que tu pourrais l’envoyer à « La revue des deux Mondes » ; que c’est encore là que tu aurais chance, vu l’importance et le contenu de ton étude, de trouver un écho favorable. Qu’en penses-tu, Ce serait, dans ce cas, bien plus lu que les Etudes Hongoises.

J’ai fait hier dans la bibliothèque municipale Thiole ma conférence sur Csontvary avec projection des dias que Klari m’avait encore procurées, lorsque j’avais déjà parlé de lui à Karlsruhe il y a plus de 2 ans. Il y avait de monde et les gens ont beaucoup aimé. Le « Nice Matin » avait donné, en même temps qu’il annonçait la conférence, un petit résumé que j’avais préparé des éléments biographiques principaux.

T’ai-je écrit que notre commune amie, à Rohou et à moi, Madeleine Lacour, la secrétaire de rédaction de la N.R.F. quittait la revue fin janvier car elle se marie en province. Nous – et je le crais la littérature hongroise par là même, car elle poussait dans notre sens sur ce plan – avons beaucoup à perdre avec son départ. C’était vraiment l’âme active et vigilante de la revue.

Merci encore. Bien à toi, affectueusement. On s’écrira encore avant la fin de l’année.

FGachot