NNA027

Budapest, Corvina
10, rue Louvois Viroflay (S-et-O) France
Date: 14-10-1968
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (12-05-2017)
Folio number: 2

Monsieur,

C’est avec une vive joie, que nous apprenons par notre ami M. György Timár qu’à votre avis, les poèmes d’Agnès Nemes-Nagy pourraient rencontrer un accueil favorable sur le marché du livre en France. Notre Maison, dont la tâche est d’assurer la publication en langues étrangères d’oeuvres d’auteurs hongrois, est prête à coopérer au maximum pour la réalisation d’un telle entreprise. Votre collaboration à l’adaptation française d’ouvrages poétiques représenterait pour nous une aide des plus appréciables.

Pour ce qui est de la publication d’un recueil en français des poésies d’Agnès Nemes-Nagy, nous pensons que le procédé le plus pratique serait celui, utilisé, il y a quelques années, dans le cas des poésies d’Endre Ady. Alors, le choix préparé par nos soins et accepté par notre partenaire français a paru dans la collection « Poètes d’Aujourd’hui » de Seghers, la présentation du recueil étant parfaitement identique à celle des autres volumes de la série, seule une brève phrase rappelant sur le verso de la page de titre qu’il s’agit d’une coédition avec Corvina et que les travaux typographiques ont été exécutés en Hongrie. La Maison Seghers a reçu, au prix préalablement établi, 4000 exemplaires de cette édition, avec le droit de fissuions dans le monde entier, excepté les pays socialistes.

La démarche à suivre pourrait donc être la même dans le cas présent aussi ; il faudra trouver d’abord un éditeur français prêt à insérer le recueil dans l’une de ses collections. Nous vous serions infiniment reconnaissants, Monsieur, de nous aider a trouver une maison d’édition français qui témoigne de l’intérêt pour vos adaptation des poèmes d’Agnès Nemes-Nagy et de l’informer de la possibilité d’une telle co-édition. Si l’éditeur est, en principe, d’accord avec une solution de ce genre, nous nous mettrons incessament en contact avec lui pour discuter avec lui des problèmes littéraires et pour lui faire connaître nos conditions commerciales.

Dans l’intention d’éviter tout malentendu, nous précisons dès maintenant qu’en cas de co-édition, c’est Corvina qui honore les droits d’auteur et de traduction, ceux-ci étant donc compris dans le prix établi de commun accord avec le partenaire français.

Dans l’espoir que le projet de l’édition d’un choix de poèmes d’Agnès Nemes-Nagy pourra bientôt être réaliser et en vous remerciant encore une fois de votre concours d’autant plus précieux, parce que spontané, nous vous prions, Monsieur, de recevoir nos salutations les plus cordiales.

Pierre Balabán directeur littéraire