DÉTI029

Nice
Date: 22-12-1975
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (24-08-2017)
Folio number: 1

Mon cher Tibor

C’est un véritable « livre de sagesse » que tu viens de nous envoyer et dont nous te remercions de tout coeur, Irène et moi. Egoïstement je m’en suis emparé et je ne l’ai pas lâché, découvrant à chaque page des masses de réflexions, toutes plus pertinentes les unes que les autres, tant tu as l’art de tirer, soit de la lecture d’un article de journal, soit de la vue des plantes de votre jardin, soit de ta fonction d’écrivain, des vues qui, à travers le sujet qui te sert de point de départ, intéressent directement le sort de l’homme et sa situation dans le monde. Déjà, comme les premières notes de l’un des leit-motifs qui vont revenir à plusieurs reprises sous ta plume, j’ai été extrèmement frappé par la façon dont tu commentes les quelques vers percutants de Vörösmarty que tu écrives, comme en haut de la page 9 : « a fent említett szánalom, az egyetlen lehetséges kiegyezés köztem s a világ között » introduit avec une justesse d’expression qui me touche toute une série de raisonnements (non seulement sur ton choix en 1919) qui se répercutent d’un bout à l’autre du livre et développent ce que, malgré le discrédit dans lequel le mot est tombé, (selon les affirmations des esprits dits avancés) une forme de très grand humanisme, n’affirmes-tu pas courageusement, entre autres choses, page 330 : « Lehet valaki bármily kiváló nyelvész vagy hengerész, a társadalomnak, illetre fajtájának csak akkor válik hasznára, ha egyén emberi értékek is ötvöződnek mesterségbeli tudásával. » Et combien va loin, sur un très large plan, ta constatation [...]

François