SGY007

Paris
Date: 19-10-1974
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (15-05-2017)
Folio number: 1

Mon cher Georges,

J’ai déjà depuis des semaines ta lettre du 8 septembre et j’ai reçu le n° du Nagyvilág où avait paru mon article. Je n’ai pas encore pu voir Erval qui était absent de Paris et devait ne rentrer que le 17. Je lui téléphonerai la semaine qui vient. J’ai vu, par contre, élo[ ?] NRF Arland avec qui j’ai pu finer quelques choses. Il est d’accord pour que je donne de temps à autre dans la revue une chronique sur la situtaion de la littérature actuelle en Hongrie. Mais, pour cela, j’aurais bien besoin de votre aide à tous, mes amis, car il faudra que je sois un peu plus au courant des parutions importantes dans les divers domaines. A seigneur, tout honneur. Je pense donc que ce premier papier pourrait porter sur la poésie. Peut-être pourrais-tu m’indiquer dans ce cas, en dehors des noms que je connais bien, quels sont, à ton avis, les jeunes qui devraient être mentionnés et à qui je pourrais m’adresser pour que me soient envoyés les recueils de poèmes dont j’aurais à parler ? Bien sûr, je vais voir aussi à ce sujet Dobossy et lui demander conseil.

Je reste à Paris jusqu’au 8 novembre. Par ailleurs, un de mes récents amis français, le romancier {Robert André (chez Gallimard) sera à Budapest du 10 au 15 nov. pour assister au Congrès international des critiques littéraires. Je lui ai donné ton adresse et numéro de téléphone. D’après ce qu’il m’a dit, une réception est prévue au Pen Club. Il habitera à l’hôtel Europa, m’a-t-il dit. Malheureusement ce séjour est très bref. Mais tu aurais plaisir à le voir. C’est un bel écrivain et quelqu’un d’extrèmement sympathique.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Si ce n’est pas encore parti, attends jusqu’au 8 nov. pour m’envoyer à Nice la nouvelle édition des Contrefables à Nice. Merci d’avance.

Je t’embrasse mon cher Georges,

François