IGY020

Genéve
Monsieur Jules Illyés, aux bons soins de M. Kristofy, Bibliothéque Hongroise
Date: 22-09-1947
Language: French
Repository: Private ownership
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (29-10-2017)
Folio number: 1

Cher Monsieur Illyés,

Jeine hâte de vous adresser la copie ci-jointe de la Convention au net que j’ai remise ce jour ŕ M. Kristofy pour envoi ŕ Budapest. Fin de la semaine derničre, j’ai écrit ŕ M. Ortutay, par avion, pour lui annoncer cet envoi et je l’ai remercié de toute son amabilité et de son généreux appui.

La pičce ci-jointe ne diffčre pas sensiblement de celle que nous avons revue ensemble, et que j’ai soumise pour la bonne rčgle, au point de vue de sa forme, ŕ l’étude de Me Maurice Abramowicz, 3 rue de la Fontaine.

Au paragraphe 1), j’ai indiqué "ou ŕ la date la plus rapprochée", pour le cas oů nous aurions du retard si les fonds tardaient ŕ arriver.

Sou 3), j'ai remplacé "frais d’expédition", lesquels incomberont sans doute â l’administration comme telle rétribuée par un % sur la diffusion, par "divers frais éventuels", ce qui implique un minimum d'honoraires aux auteurs, des frais de clichage, dessins, etc.

Sous 4), j'ai indiqué le montant global approximatif équivalent au prix de revient de 5 numéros, et une prévision quant ŕ la date de versement.

Sous 9), j’ai indiqué "par M. Gilbert Trolliet et la revue Présence".

Sous 11), j'ai indiqué une possibilité de parution mensuelle, pour le cas que le résultat atteint le permettrait.

Enfin, en tęte de la Convention, j'ai indiqué ŕ la demande de Me Abramowicz le Ministre hongrois de l’Instruction publique et des Cultes "agissant au nom et pour le compte du Gouvernement de la République Hongroise".

J’espčre que vous serez d'accord avec ces quelques précisions. si M. Jules Ortutay ou vous-męme le désirez, il est évidemment possible de modifier dans un sens ou dans l’autre conformément ŕ de nouvelles suggestions.

Je tiens ŕ vous confirmer que les quelques démarches que j’ai entreprises jusqu’ici auprčs de divers collaborateurs n’engagent en rien la revue, Je les ai entreprises pour gagner du temps (Vittorini, Montale, notamment). Je serais toutefois heureux si, les choses étant réglées, le courtier en publicité avait la possibilité de commencer sous peu son travail. Mais pour cela, il faut attendre le dépôt des fonds ŕ Genčve.

Les éditions du Mont-Blanc doivent me donner prochainement quelques précisions quant ŕ la possibilité pour elles de se charger de l’administration et de la diffusion. Je pense que nous pourrons aboutir de ce côté. C’est une maison trčs serieuse et bien introduite, avec sičge ŕ Paris.

Nos possibilités, d’une façon générale, sont grandes en ce moment, et en Italie déjŕ Montale et Vittorini nous aideraient de leur mieux.

Je vous prie de croire, cher Monsieur Illyés, ŕ mes sentiments tout dévoués et cordiaux, et j'espčre vous voir prochainement ŕ Genčve.

Gilbert Trolliet

 

P.S. Je prie M. Kristofy d’envoyer la Convention en deux exemplaires signés ŕ Budapest, et j’y joins copie de la présente ŕ l’attention de M. le Ministre Jules Ortutay.