BLE_PIM077

Paris
Date: 03-08-1980
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (22-09-2017)
Folio number: 1

Cher ami,

[...] quant à vos recherches concernant Hegedus, je ne connais personne, hélas, qui puisse me renseigenr. Mais, si d’ici fin septembre vous n’avez pas eu de réponse du Secrétariat d4Etat, vous pourriez, peut-être, m’envoyer copie de votre demande. Je suis à votre disposition pour tenter une démarche verbale, mais vous savez que, pendant le mois d’août, il y a offense à supposer que quelqu’un se trouve à Paris.

Pour en revenir à vos articles, deux d’entre eux ont, surtout, retenu mon attention. Celui consacré au marchand de tableaux Kellermann d’abord, parce que si quelqu’un arrivé en France en 1909 est encore en activité, j’ai vraiment honte d’avoir « déjà » pris ma retraite. Quant à votre article sur Sartre dans Uj Iras, il évoque quelques personnes que j’ai bien connues moi-même. Mais je suppose que vouslaissez de côté volontairement l’éditeur Nagel, d’origine hongroise, qui a publié de nombreus livres de Sartre et de Beauvoir, dont précisément, l’Existentialisme est un Humanisme. C’est en compagnie de Nagel que j’ai rencontré Sartre et Beauvoir.

Nagel lui-même s’intéressait à la philosophie. Il a publié, sous le nom de Nemes, plusieurs ouvrages dont A nevetesrul (Vagy a boldogsag filozofiàja) chez Cserépfalvi, sûrement avant 1947, date de sa dédicace. [...]

A propos de votre article sur Sartre, je n’ignore pas le rôle important de Georges Politzer. Mais je me demande quand même si le philosophe d’origine hongroise le plus marquant en France n’était pas Victor Basch. Certes, il enseignait déjà à la Sorbonne en 1925, donc il n’était pas « émigré politique », mais vous connaissez certainement le rôle qu’il a joué dans la politique française. [...]