BLE_PIM050

Budapest
Date: 14-09-1983
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Typed letter
Publisher: Tüskés Anna (21-09-2017)
Folio number: 1

Monsieur,

j’ai bien reçu la lettre de votre librairie et votre livre.

J’en ai commencé la lecture cette nuit, et j’ai eu une grande surprise. Je m’attendais plutôt de trouver éventuellement quelques mots sur mon regretté mi André Steiner, le traducteur de notre Ady, au sujet de qui nous avons échangé une correspondance fin 1976. Or, au lieu de ce Hongrois, je découvre un autre : Emeric Fiser (je suppose que la graphie hongroise était : Fischer) que je n’ai pas connu et dont le sort tragique m’intéresse au plus haut point, étant, comme vous le savez peut-être, le chroniqueur des relations franco-hongroises. C’est pourquoi – sans attendre que je finisse votre précieux ouvrage que je lis aussi pour les Editions Europa pour rédiger un avis de lecteur – je précipite sur ma machine pour vous demander de plus amples détails sur lui, et si possible, l’adresse de sa fille Geneviève. Je suis très étonné de n’avoir jamais entendu parler de ce Fiser, car j’ai vécu moi-même 17 ans à Paris et j’avais publié, aux Ed. du Bateau Ivre (1946) une plaquette sur les « Hongrois de la Résistance ». Par ailleur, j4aimerais bien pouvoir lire son bouquin dont vous parlez p. 18.

Je partirai d’ailleur pour Paris le 10 octobre pour un séjour d’une quinzaine (j’y vais pour recevoir la médaille de Vermeil de la Ville de Paris) et j’espère pouvoir vous rendre visite. Le cas Fiser m’intrigue cependant tellement que je vous demande de bien vouloir, si possible, me communiquer l’adresse de sa fille par retour du courrier.

Recevez, Monsieur, avec ma gratitude anticipé, l’expression de mes sentiments les meilleurs. André Lazar

1 p. jointe.