BM016

Villeneuve du Léman, Suisse
Budapest I Ferz Oszkár ucca 82 Hongrie
Date: 03-07-1930
Language: French
Repository: Petőfi Museum of Literature
Document type: Letter written by hand
Publisher: Tüskés Anna (01-09-2017)
Folio number: 2

Cher ami,

La tragédie familiale que vous m’apprenez m’a profondément ému. Elle m’a rappelé la mort du grand {Berthelot (Marcellin)|5602} – le chimiste – qui (je n’ai aucune doute à ce sujet) s’est empoisonné, le jour de la mort de sa femme. C’est bien cruel pour les enfants, mais c’est beau. Je vous serre la main affectueusement.

Je sympathise avec vos amis de Transylvanie ; mais je m’excuse de ne pouvoir écrire la préface qu’ils désirent. Ma senté est en ce moment un peu fatiguée, et je dois écarter toute, les demandes de tâches supplémentaire : elles s’accumulaient sur mes épaules, mes forces n’y suffisaient plus. Je vais prendre un peu de repos, cet été.

Je travaille à la fin de l’Ame Enchantée ; mais ce ne pourra guère être prêt que l’an prochain. On va publier prochainement un volume de quatre essai sur Goethe et Beethoven (comprenant, outre celui paru déjà dans Europe, d’autres études sur « Goethe musicien » sur « Bettine »)

Si vous avez quelque article à publier dans une revue française, pensez à Europe et à son directeur Jean Guéhenno. C’est un ami que j’estime beaucoup. Vous pourrez toujours lui écrire, de ma part. Il vous fera bon accueil.

Croyez, mon cher ami, à mon affectueux souvenir.

Romain Rolland